• Mercilon contraceptive pills
  • Mercilon pills
  4.7 / 5
Merci de laisser un avis
Nous sommes certifiés par: Click for company profile

La pilule Mercilon est un contraceptif hormonal à faible dosage, contenant les équivalents synthétiques de 2 hormones fémines : l'oestrogène (150 mg d'éthinylestradiol) et la progestérone (20 mg de désogestrel). Utilisé correctement, c'est l'un des contraceptifs les plus efficaces, avec plus de 99% d'efficacité. Mercilon apporte également d'autres avantages comme la réduction des symptômes menstruels tels que les douleurs, les règles irrégulières ou abondantes. Mercilon contribue également à améliorer les symptômes pré-menstruels.

Mercilon en bref :

  • Efficacité contraceptive de 99% contre les grossesses
  • Combine 2 hormones pour plus d'efficacité
  • Reduit les symptomes mentruels et pré menstruels
  • Prise orale quotidienne pendant 21 jours
Commandez uniquement l'ordonnance pour Mercilon

Notre médecin établira votre ordonnance après une courte consultation en ligne. Cette ordonnance vous sera envoyée et pourra être utilisée dans toute pharmacie française.

  • Valable dans n'importe quelle pharmacie
  • livraison 24h GRATUITE
  • 12h 59min for delivery Mardi
Commandez votre ordonnance maintenant

Qu’est ce que Mercilon?

La pilule Mercilon est une pilule de type combinée puisqu’elle utilise à la fois les 2 hormones de synthèse Oestrogène (en l’occurence 150 mg d'éthinylestradiol) et Progestérone (20 mg de désogestrel). Elle assure un protection particulièrement efficace contre le risque de grossesse : prise correctement son efficacité contraceptive s’élève en effet à 99%.

L’effet protecteur de la pilule ne couvre toutefois pas les infections sexuellement transmissibles telles que la chlamydia ou le VIH. Des préservatifs sont recommandés contre toutes les IST.

Pour protéger efficacement des grossesses, Mercilon doit être utilisé en suivant scrupuleusement les prescriptions de votre médecin.Dans la plupart des cas, votre médecin évaluera vos antécédents médicaux familiaux, et mesurera votre pression artérielle. D’autres vérifications peuvent un examen mammaire. Lorsque vous prenez la pilule, il est important d’être régulièrement examinée par votre médecin, afin de suivre votre état de santé, et éventuellement de vous faire prescrire un traitement différent.

Comment fonctionne Mercilon?

Mercilon libère un niveau d’hormones régulier dans le corps féminin pendant les étapes clés de votre cycle menstruel. La plupart des contraceptifs utilisent trois mécanismes pour empêcher les grossesses non désirées; Mercilon utilise également ces mécanismes. C’est d’ailleurs ce qui garantit l'efficacité de ce traitement, s’il est pris correctement.

Mercilon empêche tout d’abord les grossesses en empêchant la maturité des ovules, et leur libération par les ovaires. Le corps féminin libère normalement un ovule chaque mois - ce processus a lieu à cause de fluctuations du niveau d’oestrogène et de progestérone. Mercilon conserve ces niveaux d’hormones sous contrôle, en maintenant des niveaux constants, comme si l’ovulation avait déjà eu lieu. Ainsi, les ovaires ne libèrent plus d’ovule, et le risque de grossesse devient extrêmement bas. Toutefois, si vous oubliez de prendre une pilule, cela causera un dérèglement, et augmentera le risque de grossesse.

Mercilon minimise également le risque que les spermatozoïdes atteignent l’ovule, en empêchant leur déplacement dans le vagin. Ce contraceptif augmente la viscosité du fluide vaginal, qui joue normalement un rôle “hygiénique”, en gardant le vagin et le col de l’utérus propre. Cette variation de la viscosité rend le déplacement des spermatozoïdes plus difficile.

Enfin, la pilule empêche également un ovule fertilisé de s’attacher aux parois utérines en altérant la qualité et la quantité de celles-ci; les parois sont plus fines et moins nombreuses.

Comment prendre Mercilon?.

Mercilon est une pilule monophasée vendue en plaquette de 21 jours. Tous les comprimés contiennent les mêmes quantités d’hormones, et se présentent sous une forme ronde, biconvexe, de 6 mm de diamètre. Ce contraceptif doit être pris selon l’ordre indiqué sur la tablette, chaque jour à la même heure. Les comprimés peuvent être pris avec ou sans eau. Chaque comprimé est associé à un jour de la semaine indiqué sur la tablette, pour vous faciliter le suivi de votre traitement.

  • Mercilon doit être pris quotidiennement sur des périodes de 21 jours consécutifs.
  • Il ne doit pas y avoir d’interruption dans l’administration du contraceptif pendant cette période de 21 jours.
  • Le traitement de 21 jours est suivi par 7 jours de pause, pendant lesquels vos règles devraient survenir.
  • Vos règles surviennent généralement deux ou trois jours après le dernier comprimé de la tablette; il se peut qu’elles ne soient pas encore achevées lorsque vous commencerez une nouvelle tablette.
  • Commencez chaque nouvelle tablette après cet intervalle de sept jours.
  • Notez que la protection contraceptive de Mercilon s’applique également à la période de sept jours sans pilule. De plus, un calendrier indiquant les jours de la semaine est présent sur votre tablette, afin de vous aider à ne pas oublier de pilule.

    Si vous n’utilisiez pas de traitement contraceptif hormonal avant de commencer Mercilon, nous vous conseillons de commencer votre traitement au premier jour de vos règles - auquel cas, aucun contraceptif complémentaire ne sera nécessaire. Toutefois, si vos règles ont déjà commencé (de deux à quatre jours plus tôt), commencez votre traitement au cinquième jour de vos règles. Dans ce cas, un contraceptif complémentaire (préservatif) sera nécessaire pendant les sept premiers jours du traitement.

    Si vos règles ont débuté plus de cinq jours auparavant, il vous est conseillé d’attendre votre prochain cycle pour débuter le traitement Mercilon.

    Si vous preniez un autre contraceptif hormonal avant d’en changer pour Mercilon, et que, par exemple, ce précédent traitement était une pilule sur 22 jours avec 6 jours d’interruption, ou une pilule 21 jours avec 7 jours d’interruption, prenez votre premier comprimé Mercilon le lendemain du dernier comprimé de votre traitement précédent, sans intervalle entre les deux traitements. N’attendez pas vos règles pour commencer Mercilon. Suivez ensuite votre traitement Mercilon en observant les instructions ci-dessus. Un contraceptif complémentaire ne sera pas non plus nécessaire.

    Vos règles ne surviendront pas avant la fin de votre tablette Mercilon; ce n’est toutefois pas un problème. Ne vous alarmez pas non plus si vous faite l’expérience de légers saignements pendant la prise de votre nouvelle pilule.

    Si vous passez d’une pilule combinée sans interruption (28 jours) à Mercilon, dont les tablettes contiennent 21 ou 22 pilules actives, puis 6 ou 7 pilules inactives (placebos), commencez votre traitement Mercilon immédiatement après avoir fini les pilules actives de votre précédent traitement sans interruption (la 21ème ou 22ème pilule de la tablette), et jetez les placebos. N’observez pas d’intervalle entre votre précédente pilule et Mercilon. Suivez ensuite les instructions d’utilisation de Mercilon. Aucun contraceptif complémentaire ne sera nécessaire. De la même façon, vos règles ne surviendront pas avant la fin de la tablette Mercilon, mais il n’y a pas lieu de s’en inquiéter.

    Si vous passez d’une pilule à progestérone seul (minipilule), à prise sans interruption, à Mercilon, il vous est conseillé de commencer Mercilon au premier jour de vos prochaines règles, même si vous avez déjà pris une mini-pilule le même jour. Jetez vos mini-pilules restantes, et continuez avec Mercilon en suivant les instructions ci-dessus. Aucun contraceptif complémentaire ne sera nécessaire.

    Il est possible que vous n’ayez pas vos règles sous minipilule, particulièrement si vous allaitiez. Commencez Mercilon le jour suivant votre dernière prise de mini-pilule, et jetez les comprimés restant. Dans ce cas, un contraceptif complémentaire est recommandé pendant les deux premiers jours de votre traitement Mercilon.

    Si vous devez utilisez un contraceptif complémentaire, vous pouvez, au choix :

    • vous abstenir d’avoir des rapports sexuels ;
    • utiliser un préservatif
    • utiliser une cape et un spermicide

    L’utilisation de méthode Ogino en tant que contraceptif complémentaire n’est pas recommandé. La principale raison à cela est que la pilule dérègle votre cycle menstruel ordinaire (changement de température, de mucus cervical).

    Si vous avez accouché, ne souhaitez pas allaitez votre bébé et voulez commencer un traitement contraceptif Mercilon, il vous est recommandé d’observer 21 jours après l’accouchement avant de prendre votre premier comprimé. Aucune mesure contraceptive complémentaire ne sera nécessaire. Si vous avez eu des rapports sexuels depuis votre accouchement, il est conseillé d’attendre le premier jour de vos règles pour prendre la première pilule de votre traitement.

    Si vous commencez le traitement Mercilon plus de 21 jours après avoir accouché, il est conseillé d’utiliser une méthode contraceptive complémentaire pendant les sept premiers jours de votre traitement.

    Il n’est pas conseillé aux mères qui allaitent leur bébé d’utiliser une pilule combinée, car cela pourrait réduire la quantité de leur lait maternel. Toutefois, si elles souhaitent suivre un traitement contraceptif, il est recommandé qu’elles prennent une pilule à progestérone seul (mini-pilule).

    Si vous avez subi une fausse-couche ou un avortement, l’administration de Mercilon devrait immédiatement suivre cet évènement - auquel cas, aucun contraceptif complémentaire ne sera nécessaire.

Quand débuter le traitement Mercilon?

L’idéal est de commencer le traitement Mercilon le premier jour de votre cycle menstruel, c’est à dire le premier jour de saignement de vos règles. Mercilon sera immédiatement efficace, et vous n’aurez pas besoin de prendre un contraceptif complémentaire. Il est également possible de commencer le traitement du 2ème au 5ème jour de vos règles; dans ce cas-là, il faudra prendre des précautions contraceptives supplémentaires, en utilisant un préservatif, ou une autre méthode contraceptive.

Que se passe-t-il si j’oublie de prendre une pilule?

Si vous oubliez de prendre une pilule à l’heure habituelle, prenez-là dès que vous vous apercevez de l’oubli. Nous parlons ici d’une pilule oubliée, et de moins de 24 heures de retard par rapport à la prise habituelle. Dans ce cas de figure, suivez les instructions suivantes :

  • Si vous oubliez UNE pilule, ou si vous avez un jour de retard pour commencer une nouvelle tablette, il est conseillé de prendre cette pilule dès que vous vous en apercevez, même si cela implique de prendre deux pilule le même jour. Vous pourrez ensuite poursuivre votre traitement normalement. Vous ne risquerez pas de tomber enceinte, et n’aurez besoin d’aucun contraceptif complémentaire.
  • Dans le cas où vous oublieriez DEUX, ou plus de pilules, ou encore que vous commenceriez une nouvelle tablette avec deux jours, ou plus, de retard, vous serez exposée à un risque de grossesse. Il est recommandé de prendre la dernière pilule oubliée dès que possible, même si cela implique de prendre deux pilules le même jour. Ignorez les autres pilules oubliées, et continuez votre traitement normalement. Dans ce cas, il est conseillé d’observer une abstinence sexuelle, ou d’utiliser des préservatifs pendant les sept jours qui suivent.

S’il reste moins de sept pilules dans votre tablette, vous devriez terminer la tablette, puis immédiatement commencer une nouvelle tablette, sans observer l’interruption de sept jours.

S’il vous reste sept, ou plus de pilules dans votre plaquette après avoir pris la pilule oubliée, terminez normalement la plaquette, observez l’interruption de sept jours, et commencez une nouvelle plaquette.

Si toutes ces informations vous paraissent confuses, n’hésitez pas à consulter votre médecin, pharmacien ou planning familial.

Contre-indications et interactions médicales avec Mercilon:

Mercilon, tout comme les autres contraceptifs hormonaux combinés, ne doit pas administré dans les cas listés ci-dessous. Dans un tel scénario, il faut immédiatement arrêter le traitement Mercilon :

  • signes, ou risques de thrombose veineuse
  • thrombose veineuse - condition actuelle (suivant un traitement anticoagulant), ou antécédent médical de thrombose veineuse profonde, ou embolie pulmonaire
  • antécédents familiaux ou prédisposition acquise de thrombose veineuse (résistance à la PCA, notamment Factor V de Leiden), antithrombine III, carence en protéine C ou protéine S
  • vous avez subi une intervention chirurgicale lourde nécessitant une immobilisation prolongée
  • vous êtes un patient à fort risque de thrombose veineuse, compte tenu de la présence de nombreux facteurs de risques
  • symptômes ou risques de thromboembolie artérielle
  • thromboembolie artérielle - condition présente ou antécédents de thromboembolie artérielle (ex. infarctus du myocarde) ou condition prodromique (ex.angine de poitrine)
  • maladie cérébrovasculaire - attaque récente, ou antécédents d’attaque cardiaque, ou condition prodromique (ex. ischémie cérébrale transitoire)
  • antécédents familiaux ou prédisposition acquise de thromboembolie artérielle (ex. hyperhomocystéinémie) et anticorps antiphospholipide (anticorps-anticardiolipine, anticoagulant lupique)
  • antécédents de migraines avec syndromes neurologiques focaux
  • fort risque de développer une thromboembolie artérielle, compte tenu de multiples facteurs de risques, ou présente d’un facteur de risque majeur, tel qu’un diabète sucré avec symptômes vasculaires, hypertension sévère ou dyslipoprotéinémie sévère
  • pancréatite ou antécédents médicaux associé à une hypertriglycéridémie sévère
  • symptômes évidents, ou antécédents de maladies hépatiques sévères, si les fonctions rénales ne sont pas revenues à la normale
  • présente, ou antécédents établis de tumeur du rein - bénigne ou maligne
  • tumeur liée aux oestrogènes - déterminées ou suspectées
  • hyperplasie de l’endomètre
  • saignements vaginaux non-diagnostiqués
  • grossesse avérée ou suspectée
  • hypersensibilité aux principes actifs ou autres composants de la pilule: DL-alpha-tocophérol, fécule de pomme de terre, polyvidone, acide stéarique, aérosol et lactose.

Si l’un des facteurs de risques ci-dessus est présent, Mercilon n’est peut-être pas adapté à votre cas; discutez-en avec votre médecin. Au moindre signe d’aggravation, ou première apparition de l’une de ces conditions, ou que l’un des facteurs de risque devient avéré, il est conseillé de consulter votre médecin pour déterminer si vous devez, ou non, poursuivre votre traitement.

Troubles circulatoires

Risque de thrombose veineuse: l’utilisation d’un contraceptif hormonal combiné augmente le risque de thrombose veineuse. Les produits contenant du lévonorgestrel, norgestimate ou noréthistérone sont généralement associés avec le risque le plus faible de thrombose veineuse. D’autres contraceptifs, comme Mercilon, présentent une forte probabilité de doubler ce risque. La décision de prendre un contraceptif autre que celui présentant le risque minimum de thrombose veineuse doit être pris après discussion entre le médecin et le patient, afin d’assurer qu’il ait parfaitement compris quels sont les risques associés à Mercilon, comment les facteurs de risques présents peuvent influencer le risque de thrombose veineuse, ainsi que le sensibiliser au fait que le risque de thrombose veineuse est plus important lors de la première année du traitement. Le risque de thrombose veineuse sous contraceptif hormonal combiné revient à la normale après 4 semaines, ou plus, d’arrêt du traitement.

Certaines études suggèrent que 2 femmes sur 10.000 n’ayant pas utilisé de contraceptif hormonal combiné (CHC) et n’étant pas enceinte développeront une forme de thrombose veineuse dans l’année. Selon les facteurs de risques sous-jacents, le risque peut être bien plus élevé dans certains cas particuliers.

Les estimations des scientifiques suggèrent qu’une femme sur 10.000 utilisant un CHC composé de désogestrel entre 9 et 12 développera une forme de thrombose veineuse dans l’année, comparé à 62 femmes (sur 10.000) pour celles utilisant un contraceptif hormonal à base de lévonorgestrel.

Le nombre de cas de thrombose veineuse par an demeure plus bas que le nombre attendu pendant les grossesses ou dans la période post-partum.

Les femmes souffrant d’hypertriglycéridémie, ou celles en ayant souffert dans le passé présentent un risque plus élevé de développer une pancréatite sous un traitement CHC.

Bien qu’il existe des preuves soutenant que la prise de CHC favorise une tension artérielle basse chez de nombreuses femmes, les cas cliniques étayant ce propos sont rares. Aucune relation de causalité entre l’administration de CHC et l’hypotension n’a été cliniquement prouvé. Toutefois, si des tests cliniques attestent qu’une patiente développe de l’hypotension, il est prudent que le médecin en charge interrompe le traitement CHC et soigne en priorité l’hypotension détectée. Si la situation le justifie, le traitement CHC peut être poursuivi après qu’un traitement antihypertenseur ait fait ses preuves, et que des valeurs normales de la tension artérielle aient été atteintes.

Certaines conditions, comme la jaunisse et/ou le prurit associé au cholestase, la formation de calculs biliaires, la porphyrie, le lupus érythémateux systémique, syndrome hémolytique et urémique, chorée de Sydenham, herpes gestationis, perte auditive liée à l'otospongiose ou encore l’angio-oedème héréditaire ont été reporté comme se développant, ou se détériorant lors de la grossesse et de la prise de CHC. Toutefois, les preuves justifiant d’une relation de cause à effet entre les CHC et ces conditions demeurent peu concluantes.

Des troubles sévères ou chroniques de la fonction hépatique peuvent également justifier l’arrêt du CHC jusqu’à ce que les biomarqueurs de la fonction hépatique reviennent à des valeurs normales. La récurrence d’ictère cholestatique étant primairement survenu lors d’une grossesse ou suite à l’utilisation de stéroïdes sexuels requiert également l’arrêt du CHC.

Bien que les CHC soient susceptibles d’avoir un effet certain sur la résistance à l’insuline périphérique et à la tolérance au glucose, il n’existe pas de preuves probantes étayant le besoin de changer de traitement antidiabétique pendant l'utilisation d’un CHC. Il est toutefois conseillé que les patients sous CHC soient médicalement suivis.

Une association claire entre la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique et la prise de CHC a été cliniquement prouvée.

Il est possible que des chloasmas surviennent occasionnellement, particulièrement chez les patients ayant des antécédents de chloasma gravidarum (masque de grossesse). Les femmes présentant des prédispositions doivent éviter l’exposition au soleil et aux rayons UV pendant toute la période du traitement.

Chaque comprimé de Mercilon contient 80 mg de lactose. Les patients présentant une forme rare d’intolérance héréditaire au galactose, un déficit en lactase de Lapp ou une malabsorption du glucose-galactose ne devraient donc pas utiliser ce traitement.

D’autres contre-indications au traitement incluent les patients souffrants, ou ayant des antécédents de dépression sévère.

Interactions avec d’autres médicaments

Les interactions entre les contraceptifs et d’autres médicaments résultent généralement en des saignements intermenstruels et/ou dans l'inefficacité du contraceptif. Mercilon peut interagir avec d’autres traitements contenant des enzymes microsomiques, augmentant la clairance des hormones sexuelles (hydantoïnes, phénytoïnes, barbituriques, primidone, bosentan, carbamasépine, rifampicine, rifabutine, éventuellemnet oxcarbazépine, modafinil, topiramate, felbamate, ritonavir, griséofulvine et produits contenant du millepertuis). Les inhibiteurs de protéase du VIH tels que rifampicine, rifabutine, ainsi que les inhibiteurs non-nucléosidiques de la transcriptase inverse, tels que névirapine et efavirenz peuvent influer sur le métabolisme hépatique. L’induction d’enzyme maximale est généralement invisible pendant 2-3 semaines, mais il est probable qu’elle reste dans l’organisme au minimum 4 semaines après l’arrêt du traitement.

L’inefficacité du contraceptif a également été noté dans le cas d’interactions avec des traitements antibiotiques (ampicilline et tétracyclines). Le mécanisme de cet effet n’a pas encore pu être déterminé. Si vous suivez, ou avez besoin de ce type de traitement, il est recommandé d’interrompre temporairement Mercilon, et de choisir un contraceptif alternatif. Si vous êtes sous traitement à enzymes microsomiques, un contraceptif alternatif devra être utilisé pendant toute la durée des traitements concomitants, puis pendant les 28 jours suivants l’arrêt de votre traitement. Dans le cas d’un traitement aux enzymes de longue durée, considérez d’autres méthodes contraceptives. Les patients sous antibiotiques (à l’exception de rifampicine et griséofulvine, également actifs grâce aux enzymes) doivent utiliser un contraceptif de barrière jusqu’à sept jours après l’arrêt de leurs antibiotiques. Si la période d’utilisation d’un contraceptif alternatif dépasse la fin de la plaquette de Mercilon, commencez la prochaine plaquette en ‘sautant’ les sept jours d’intervalle entre les deux plaquettes.

En général, les contraceptifs oraux (Mercilon inclus) sont susceptibles d’influencer le métabolisme d’autres médicaments. Ainsi, les concentrations plasmatiques et tissulaires peuvent augmenter (avec ciclosporine par exemple) ou baisser (avec lamotrigine par ex.), selon le traitement concerné. Il est donc important de bien lire la notice de chaque médicament pour identifier d’éventuelles interactions négatives entre les traitements.

Les stéroïdes contraceptifs peuvent également influencer certains résultats de tests laboratoires (par ex., les paramètres biochimiques du foie, de la thyroïde, des fonctions rénales et adrénales, la concentration plasmatique de protéines (porteuses) telles que les corticostéroïdes (transcortine, CBG) et les fractions lipides-lipoprotéines, les paramètres du métabolisme des glucides, ainsi que les paramètres de coagulation et de fibrinolyse. En général, ces fluctuations demeurent dans des valeurs cliniques normales.

Grossesse & allaitement

La majorité des médecins conseillent d’éviter tout traitement pendant la grossesse, hormis nécessité absolue. C’est la raison pour laquelle il est déconseillé de poursuivre Mercilon pendant la grossesse. Si vous tombez enceinte pendant votre traitement Mercilon, arrêtez le traitement. Toutefois, la majorité des études épidémiologiques n’ont pas su démontré de risques accrus d’anomalies congénitales chez les enfants nés de femmes sous CHC avant la grossesse, ni aucun effet tératogène dans le cas où le traitement CHC aurait été poursuivi pendant les premiers mois de la grossesse.

En revanche, le risque accru de développer une thrombose veineuse post-partum doit être sérieusement considéré avant de reprendre le traitement Mercilon.

Les contraceptifs hormonaux combinés peuvent également influencer l’allaitement. La prise d’un CHC peut réduire la quantité de lait maternel, ainsi qu’en altérer la composition. Il est donc recommandé aux femmes désireuses d’allaiter leur bébé d’interrompre la prise de CHC.

Comment commander ?
  • Sélectionnez un traitement

    Choisissez le médicament que vous souhaitez commander et sélectionnez les dosages et/ou quantités appropriées afin de procéder à la consultation.

  • Répondez à notre questionnaire médical en ligne

    Remplissez notre rapide questionnaire médical afin de communiquer à notre médecin toutes les information sutiles sur votre situation médicale. Cela lui permettra de s'assurer que votre traitement est bien adapté à votre situation de santé.

  • Notre docteur délivre sa prescription

    Après analyse et diagnostic de votre questionnaire médical, notre docteur établit alors son ordonannce médicale et la télétransmet directement à notre pharmacie partenaire pour expédition de votre traitement.

  • Votre traitement vous est livré en 24h ouvrées

    Notre pharmacie procède à une dernière vérification de votre commande avant expédition finale de votre traitement par livraison 24h (hors week ends et jours fériés)

  • Commandez uniquement l'ordonnance pour Mercilon

    Notre médecin établira votre ordonnance après une courte consultation en ligne. Cette ordonnance vous sera envoyée et pourra être utilisée dans toute pharmacie française.

    Commandez votre ordonnance maintenant
    OR
  • Order your Mercilon to your door

    Our pharmacy will send your treatment right to your doorstep. this service includes doctor prescription and 24h express delivery.

    Commandez votre traitement Mercilon maintenant
Dosage
Prix ​​total du service :  
  • Service de prescription tout inclus:
  • Consultation en ligne
  • Oronnance médicale écrite
  • livraison 24h GRATUITE
12h 59min for delivery Mardi